Le dilemme de la vie

Articles by Satyanarayana DasaComments Off on Le dilemme de la vie

Récemment j’ai reçu un courriel d'un de mes étudiants. Il a écrit : « Je suis assis ici dans un parc, regardant le ciel bleu, et les pensées suivantes me traversent l'esprit : “Pourquoi est-ce que je travaille ? Je me sens étouffé, vivant la même routine tous les jours" ».

Qu’est-ce qui ne va pas avec le pratishtha ?

Articles by Satyanarayana DasaComments Off on Qu’est-ce qui ne va pas avec le pratishtha ?

Le mot « pratishtha » signifie « réputation », « gloire », « renommée », « célébrité », « position élevée », etc. Nous en avons tous le goût. Nous travaillons pour elle et nous nous sentons heureux en l’obtenant.

L’influence des offenses – Partie 6

SandarbhasComments Off on L’influence des offenses – Partie 6

De même, l'éléphant Gajendra – alors qu’il était occupé par des activités sensuelles – est un exemple d'un dévot qui s'est absorbé dans des objets qui ont entravé sa dévotion à cause d'une offense.

L’influence des offenses – Partie 5

SandarbhasComments Off on L’influence des offenses – Partie 5

Nous allons maintenant examiner la troisième conséquence de l’aparadha, à savoir l'absorption dans d'autres objets qui érodent la confiance en Bhagavan (bhagavan-niṣṭhā-cyāvaka-vastv-antarābhiniveśaḥ).

L’influence des offenses – Partie 4

GeneralSandarbhasComments Off on L’influence des offenses – Partie 4

Nous allons maintenant discuter de l'ashraddha, l'incrédulité, qui est la deuxième des cinq conséquences principales de l'aparadha.

L’influence des offenses – Partie 3

SandarbhasComments Off on L’influence des offenses – Partie 3

[L'explication du kautilya, ou de la malhonnêteté, est poursuivie ici]. Par ailleurs, les dévots de Bhagavan bénissent également ceux qui sont simples mais ignorants, mais non pas ceux qui sont malhonnêtes et érudits, comme cela a été dit par Shri Camasa au roi Nimi.

L’influence des offenses – Partie 2

SandarbhasComments Off on L’influence des offenses – Partie 2

Après avoir montré le pouvoir purificateur que possède même un semblant de bhakti, Shri Jiva Gosvami va encore plus loin en disant qu'un semblant de bhakti, dont la nature même est offensante, a le pouvoir de libérer une personne de ses péchés. C'est certainement fort étonnant.

  • Satyanarayana Dasa

    Satyanarayana Dasa
  • Daily Bhakti Byte

    There is no happiness if mind is not peaceful. Mind that is full of material desires can never be peaceful. People want happiness but don’t want to give up material desires. Thus they fail continually.

    — Babaji Satyanarayana Dasa
  • Videos with Bababji

  • Payment

  • Subscribe

  • Article Archive

  • Chronological Archive

© 2017 JIVA.ORG. All rights reserved.