Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 8

Articles by Satyanarayana DasaGaudiya VaishnavasSandarbhasShastraComments Off on Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 8

Une autre objection pourrait être soulevée : les âmes conditionnées sont appelées « patita », ou déchues, et cela implique qu'auparavant elles n'étaient pas déchues.

Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 7

Articles by Satyanarayana DasaSandarbhasShastraComments Off on Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 7

Il a été démontré logiquement que tomber du Vaikuntha n'est en aucun cas possible et qu’il n'y a aucune preuve scripturaire pour soutenir un tel événement.

Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 6

Articles by Satyanarayana DasaPhilosophyShastraComments Off on Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 6

Personne ne peut entrer ou rester au Vaikuntha à moins d'avoir atteint la dévotion pour le Seigneur. Le Seigneur  Rishabhadeva le confirme.

Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 5

Articles by Satyanarayana DasaShastraComments Off on Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 5

Un dévot parfait ne commet jamais d'offense. Les offenses sont commises par ignorance, provenant de l'oubli du Seigneur. Une offense (aparadha) désigne un acte qui est la cause du mécontentement.

Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 4echoit

Articles by Satyanarayana DasaPhilosophyShastraComments Off on Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 4echoit

Il est impossible de commettre un péché dans le monde spirituel. Le péché et la piété n'existent que dans le monde matériel, tous deux étant des produits issus des gunas de la nature. Chaque dévot du monde spirituel est situé dans sa nature inhérente éternelle (svarupa), libre de tout recouvrement matériel ou ignorance.

Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 3

Articles by Satyanarayana DasaGaudiya VaishnavasGeneralPhilosophySandarbhasShastraComments Off on Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 3

Il est impossible de convertir les entités transcendantes de leur état spirituel vers un état matériel. De plus, le Vaikuntha est illimité et ne connaît pas de frontières. Il est anantam, comme indiqué dans le Shrimad Bhagavata.

Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 2

Gaudiya VaishnavasPhilosophySandarbhasShastraComments Off on Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 2

Dans cet anuccheda, Shrila Jiva Gosvami prouve que personne ne tombe dans le monde matériel depuis le Vaikuntha. En d'autres termes, le Vaikuntha est acyuta-padam, un endroit d’où personne ne tombe.

  • Satyanarayana Dasa

    Satyanarayana Dasa
  • Daily Bhakti Byte

    In reality, the material objects are not an obstacle to bhakti, but attachment due to sense of possessiveness (mamtva) in them which is imaginary because everything belongs to Krishna.

    — Babaji Satyanarayana Dasa
  • Videos with Bababji

  • Payment

  • Subscribe

  • Article Archive

  • Chronological Archive

© 2017 JIVA.ORG. All rights reserved.