Lignée

Un aspect important des traditions Védiques classiques est la succession d’enseignants et de disciples connue sous le nom de parampara. La connaissance valable sur l’absolu n’est possible que par l’intermédiaire des enseignements dispensés par un maître compétent (guru). L’initiation formelle (diksha) d’un disciple dans la lignée du maître se produit à travers une cérémonie qui comprend la transmission d’un mantra. Une succession authentique d’enseignants et de disciples est ininterrompue, ce qui permet de tracer la lignée des enseignements d’une quelconque école de pensée jusqu’à sa source d’origine. 

Il existe plusieurs écoles de pensée au sein du système philosophique du Védanta, dont la lignée Gaudiya fondée par Caitanya Mahaprabhu au début du XVIe siècle au Bengale. Brahma – le premier être créé de l’univers – est considéré comme étant le premier chaînon dans la parampara Gaudiya. Un grand saint Vaishnava du XIIIe siècle nommé Madhvacarya fait partie de celle-ci, elle est donc connue comme la tradition (sampradaya) Brahma-Madhva-Gaudiya. Caitanya Mahaprabhu fait partie de cette lignée, bien que ses fidèles le considèrent comme un avatara du Seigneur Suprême en personne.

Sri Caitanya hearing the Bhagavat from Gadadhara Pandit

Sri Caitanya écoute le «Bhagavata» de Gadadhara Pandit

L’un des compagnons les plus proches de Caitanya Mahaprabhu fut Gadadhara Pandita. Ainsi Sri Caitanya confia-t-il à ce dernier l’initiation des élèves dans leur ancienne lignée. Les oncles de Jiva Goswami – Rupa et Sanatana Goswamis –, reçurent la diksha de Gadadhara Pandita, et Jiva Goswami suivait leur lignée.

Gadadhara Gaura at Sri Haridas Niwas, Kaliya-daha, Vrindavan

Gadadhara Gaura à Sri Haridas Niwas, Kaliya-daha, Vrindavan

De nos jours, il existe plusieurs branches venant de Gadadhara Pandita connues sous le nom de Gadadharaparivara. L’un des plus éminents saints et érudits de cette lignée fut Sri Haridas Shastri Maharaja de Vrindavan, qui quitta ce monde le 6 octobre 2013 pour entrer dans l’éternelle lila de Sri Sri Radha Krishna. Non seulement Sri Haridasa Shastri Maharaja fut un moine renoncé, un enseignant renommé et un fervent protecteur de vaches, mais encore il traduisit du sanskrit vers le hindi et le bengali plus de quatre-vingts ouvrages : il les publia tous, dont plusieurs avec leurs commentaires originaux. Il fut le premier à avoir traduit et commenté les «Sat Sandarbhas» de Jiva Goswami en hindi. Shri Haridas Shastri Maharaja fut titulaire de neuf diplômes d’études supérieurs et de trois doctorats en philosophie indienne (six doctrines orthodoxes).

Deities at Jiva

Déités à Jiva Institut, Vrindavan

Le Jiva Institut d’Études Vaishnava (Jiva Institute of Vaishnava Studies) fut fondé avec la direction et le soutien de Shri Haridas Shastri Maharaja par son élève – un érudit et un enseignant de renom –, Satyanarayana Dasa Babaji, docteur en philosophie.

  • Satyanarayana Dasa

    Satyanarayana Dasa
  • Daily Bhakti Byte

    Anything that brings an obstruction to the goal of prema, give that up.

    — Babaji Satyanarayana Dasa
  • Videos with Bababji

  • Payment

  • Subscribe

  • Article Archive

  • Chronological Archive

© 2017 JIVA.ORG. All rights reserved.