Personne ne tombe de Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 6

Personne ne peut entrer ou rester au Vaikuntha à moins d'avoir atteint la dévotion pour le Seigneur. Le Seigneur  Rishabhadeva le confirme.

Personne ne tombe de Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 5

Un dévot parfait ne commet jamais d'offense. Les offenses sont commises par ignorance, provenant de l'oubli du Seigneur. Une offense (aparadha) désigne un acte qui est la cause du mécontentement.

Personne ne tombe de Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 4

Il est impossible de commettre un péché dans le monde spirituel. Le péché et la piété n'existent que dans le monde matériel, tous deux étant des produits issus des gunas de la nature. Chaque dévot du monde spirituel est situé dans sa nature inhérente éternelle (svarupa), libre de tout recouvrement matériel ou ignorance.

Personne ne tombe du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 3

Il est impossible de convertir les entités transcendantes de leur état spirituel vers un état matériel. De plus, le Vaikuntha est illimité et ne connaît pas de frontières. Il est anantam, comme indiqué dans le Shrimad Bhagavata.

Personne ne tombe de Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 2

Dans cet anuccheda, Shrila Jiva Gosvami prouve que personne ne tombe dans le monde matériel depuis le Vaikuntha. En d'autres termes, le Vaikuntha est acyuta-padam, un endroit d’où personne ne tombe.

Personne ne tombe du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 1

Articles by Satyanarayana DasaPhilosophySandarbhasShastraVedic LiteratureComments Off on Personne ne tombe du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 1

Personne ne tombe de cette demeure.

Est-ce que la théorie de l’évolution rejette Dieu ?

GeneralComments Off on Est-ce que la théorie de l’évolution rejette Dieu ?

Vous avez mentionné que le Bhagavata contenait des histoires parce que les gens contemporains ne comprenaient pas le langage de la science moderne. Est-ce que Vyasadeva aurait pu écrire un Bhagavata pour les scientifiques, sachant que les temps ont beaucoup changé ?

  • Satyanarayana Dasa

    Satyanarayana Dasa
  • Daily Bhakti Byte

    Peace and happiness are different. Happiness, like suffering, is a type of agitation of mind. Therefore excessive happiness can also kill a person.

    — Babaji Satyanarayana Dasa
  • Videos with Bababji

  • Payment

  • Subscribe

  • Article Archive

  • Chronological Archive

© 2017 JIVA.ORG. All rights reserved.