Le Yoga de la dépression

À un moment de notre vie, nous avons tous souffert de phases temporaires de découragement. Le découragement nous submerge lorsque l'inattendu dépasse l'attendu, lorsque le mal l'emporte sur le bien et lorsque les mauvaises choses s’abattent sur nous à la place des choses justes.

Le Guru Purnima : une offrande d’amour

EventsComments Off on Le Guru Purnima : une offrande d’amour

Le jour propice de Guru Purnima tombe le jour de la pleine lune du mois d'Ashadha (juin-juillet) selon le calendrier hindou. C'est le jour où l’on honore le guru en lui offrant la puja et le respect. Il est célébré par des milliers de disciples de divers gurus du monde entier.

Aucune relation véritable sans Bhagavan

Articles by Satyanarayana DasaComments Off on Aucune relation véritable sans Bhagavan

Il existe un sutra important du Purva-mimamsa (3.1.22) : « guṇānāṁ ca parārthatvāt asambandhaḥ samatvāt syāt ». Sa traduction est très technique, alors je vais l'expliquer de manière simplifiée. Le mot « guna » fait ici référence aux objets et aux actions qui sont destinés au yajna principal, lequel est désigné par le mot « para », primaire.

Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 12

Gaudiya VaishnavasPhilosophySandarbhasComments Off on Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 12

Parfois, il est suggéré que le jiva tombe car il est envieux de Krishna, mais comme cela a été souligné plus tôt, la maya n'est pas présente dans le Vaikuntha, alors d'où pourrait provenir une telle envie ? Dans la Bhagavad Gita (13.7), le Seigneur dit que la haine, ou l'envie, est liée au corps matériel.

Personne ne déchoit de Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 11

Articles by Satyanarayana DasaGaudiya PhilosophyGaudiya VaishnavasSandarbhasShastraComments Off on Personne ne déchoit de Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 11

Enseigner est tout un art. Un enseignant expert est celui qui éduque de telle manière que les étudiants embrassent l'enseignement comme le leur, sans confusion ni dégradation.

Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 10

Articles by Satyanarayana DasaGaudiya VaishnavasSandarbhasShastraComments Off on Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 10

Ainsi, la conclusion est que personne, que ce soit un nitya-siddha ou un sadhana-siddha, ne tombe jamais du Vaikuntha. La question qui s'ensuit naturellement est : « Alors, d'où venons-nous ? » Ou bien : « Comment en sommes-nous arrivés à être dans cet état de conditionnement ? »

Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 9

Articles by Satyanarayana DasaGaudiya VaishnavasSandarbhasShastraComments Off on Personne ne déchoit du Vaikuntha (Bhagavat Sandarbha, 51) – Partie 9

Notre opposant peut formuler une autre objection : si cette section est correctement analysée, nous pouvons conclure qu'elle se réfère uniquement aux dévots qui atteignent le Vaikuntha depuis le monde matériel.

  • Satyanarayana Dasa

    Satyanarayana Dasa
  • Daily Bhakti Byte

    You carry chitta with you from life to life. Chitta is like a hidden camera. God has put one inside of you and it records everything. All the time photos are being taken. Whatever you do is getting recorded. That is why Krishna says you are the maker of your own destiny. Your destiny is your karma; it is based on your actions…Healing is nothing but going to the level of the chitta.

    — Babaji Satyanarayana Dasa
  • Videos with Bababji

  • Payment

  • Subscribe

  • Article Archive

  • Chronological Archive

© 2017 JIVA.ORG. All rights reserved.