Le gloire du kirtana ne fut pas divulguée dans d’autres yugas (3)

Si le kirtana est si puissant que même le Kaliyuga devient glorieux grâce à cette pratique, alors pourquoi n’a-t-il pas été divulgué dans d’autres yugas ? Pourquoi le kirtana n’est-il propagé que dans le Kaliyuga ?

Si le kirtana est si puissant que même le Kaliyuga devient glorieux grâce à cette pratique, alors pourquoi n’a-t-il pas été divulgué dans d’autres yugas ? Pourquoi le kirtana n’est-il propagé que dans le Kaliyuga ? Le kirtana a-t-il le pouvoir de délivrer des êtres conditionnés uniquement dans le Kaliyuga ? Si tel est le cas, alors pourquoi en est-il ainsi ? Si ce n’est pas ainsi, alors pourquoi les êtres n’ont-ils pas eu recours au kirtana dans d’autres yugas ? Toutes ces questions trouvent leur réponse dans l’anuccheda 272 du Bhakti Sandarbha présenté ci-dessous.

L’anuccheda 272

Dans le verset suivant, le sage Karabhajana décrit spécifiquement la gloire du kirtana :

« Pour les êtres humains errant dans ce monde matériel, il n’y a en effet pas d’avantage plus élevé que celui-ci [le sankirtana], grâce auquel l’on atteint la tranquillité suprême et [grâce auquel] le cycle des morts et des renaissances est détruit ». (SB 11.5.37)

Le pronom « atah », « que cela », signifie « que le chant des noms de Bhagavan » (kirtana). Le pronom « yatah », « par lequel », signifie « par ce kirtana ». Les mots « paramam shantim », « tranquillité suprême », se réfèrent à un état que Bhagavan Krishna décrit en ces termes : « La sérénité mentale inébranlable (sama) est la fixité de l’intellect sur Moi » (SB 11.19.36). Selon cette définition, les mots « paramam shantim » signifient que (par le kirtana) l’on atteint le summum de la fixité dans Bhagavan (bhagavan-nishta), qui est inaccessible même par la méditation et d’autres méthodes et, en tant que conséquence concomitante, la servitude matérielle (samsara) est également détruite. Ainsi, même les êtres du Satyayuga, bien que fermement établis dans la méditation (dhyana), ne pouvaient pas atteindre une telle fixité dans Bhagavan.

Dans le Skanda Purana, il est dit : « Dans le Kaliyuga, les dévots hautement réalisés (maha-bhagavatas) pratiquent continuellement le kirtana ». Selon cette affirmation, le kirtana est la source d’une telle fixité dans Bhagavan. Dans les autres yugas, Bhagavan, qui accorde une grâce spéciale uniquement à ceux qui sont dépourvus d’aspirations matérielles (dina), n’a pas révélé cette gloire du kirtana en raison de la compétence qui prévalait dans ces divers yugas. Par conséquent, les personnes qui vivaient dans ces âges et qui étaient aptes à la méditation et à d’autres pratiques, n’auraient pas considéré le simple mouvement de la langue et des lèvres comme une pratique spirituelle et ils n’auraient ainsi pas eu foi dans le kirtana.

Commentaire de Satyanarayana Dasa

Il est de la nature de l’ego de relever des défis. L’ego se sent satisfait en accomplissant des tâches difficiles et aventureuses. Lorsque des individus sont doués d’une puissance physique et mentale exceptionnelle, il ne leur est pas facile de rester humbles. Leur ego ne peut pas se sentir satisfait en effectuant une action spirituelle très simple, comme le kirtana. Ils ne peuvent même pas croire que le kirtana est un acte spirituel. Pour cette raison, le kirtana n’a pas été rendu populaire dans les yugas antérieurs. Comme mentionné précédemment, les habitants de Kali n’ont pas les capacités physiques et mentales que possédaient les habitants des yugas précédents. Comme ils sont incapables de s’adonner à des austérités sévères ou de mener méticuleusement des rituels védiques élaborés, ils peuvent investir leur foi dans le kirtana.

À suivre

Notify me of new articles

Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Satyanarayana Dasa

    Satyanarayana Dasa
  • Daily Bhakti Byte

    If you don’t work under the guidance of the Guru, you will make a lot of external changes to make yourself happy. You change but you don’t really change. Your character remains the same. Internal change takes a lot of effort because our material ego doesn’t like to change. Ego resists change.

    — Babaji Satyanarayana Dasa
  • Videos with Bababji

  • Payment

  • Subscribe

  • Article Archive

  • Chronological Archive

© 2017 JIVA.ORG. All rights reserved.