Articles by Satyanarayana Dasa

Le Soi et le libre arbitre dans la sampradaya de Shri Caitanya Mahaprabhu (2ème partie)

Articles by Satyanarayana DasaComments Off on Le Soi et le libre arbitre dans la sampradaya de Shri Caitanya Mahaprabhu (2ème partie)

Le premier verset de cette citation décrit ce que l’atman n'est pas : ce n'est pas le corps physique, ni l'esprit, ni l'intelligence, ni l'air vital ou l'ego car il est le témoin de tout cela, et le témoin est distinct de ce qui est observé.

Le Soi et le libre arbitre dans la sampradaya de Shri Caitanya Mahaprabhu (1ère partie)

Articles by Satyanarayana DasaGaudiya VaishnavasPhilosophyComments Off on Le Soi et le libre arbitre dans la sampradaya de Shri Caitanya Mahaprabhu (1ère partie)

Les différentes écoles de philosophie et de théologie indiennes présentent différentes doctrines concernant l'action, la jouissance et la connaissance de l’atman, le soi individuel.

Qu’est-ce que le jnana ?

Articles by Satyanarayana DasaPhilosophyShastraComments Off on Qu’est-ce que le jnana ?

Le mot jnana est généralement traduit par « connaissance », mais, en réalité, ce n'est pas si simple. En français, nous disons : « Je connais un bon restaurant » ou « je connais le langage de programmation Java », et tout le monde nous comprend. Mais la simplicité des mots « connaître » et « connaissance » n'est pas la même en sanskrit.

La foi

La foi joue un rôle très important dans notre personnalité et notre vie. Le Petit Robert la définit comme « une confiance totale en quelqu’un ou en quelque chose ».

Du Corona au karuṇā

Articles by Satyanarayana DasaComments Off on Du Corona au karuṇā

Tout le monde parle du coronavirus. Il semble n’y avoir aucun autre sujet de conversation. Les médias ne cessent de diffuser des nouvelles sur le corona.

La violence verbale

Articles by Satyanarayana DasaComments Off on La violence verbale

La non-violence (ahimsa) est un principe fondamental du dharma.

  • Satyanarayana Dasa

    Satyanarayana Dasa
  • Daily Bhakti Byte

    In the material world people are impressed by the externals, such as appearance, possessions or external behavior. But, in spiritual life it is the internal mood, the bhava, that matters. Krishna rejected the big feast of Duryodhana arranged in his palace. Instead, He ate at Vidura’s house because Vidura’s meal, although simple, was served with love and affection.

    — Babaji Satyanarayana Dasa
  • Videos with Bababji

  • Payment

  • Subscribe

  • Article Archive

  • Chronological Archive

© 2017 JIVA.ORG. All rights reserved.