Monthly Archives: July 2021

Le Soi et le libre arbitre dans la sampradaya de Shri Caitanya Mahaprabhu (5ème partie)

Articles by Satyanarayana DasaPhilosophyComments Off on Le Soi et le libre arbitre dans la sampradaya de Shri Caitanya Mahaprabhu (5ème partie)

Comme la nature de l’atman est jnana, il est auto-lumineux. Le « je » intrinsèque de l’atman est appelé ahamartha et n’est pas la même chose que le « je » conditionnel appelé ahankara, qui est projeté à travers l’esprit pour former un nœud entre l’atman et un corps matériel. L’ahankara est tangible comme l’illusion selon laquelle un corps matériel serait le vrai soi.

Le Soi et le libre arbitre dans la sampradaya de Shri Caitanya Mahaprabhu (4ème partie)

Articles by Satyanarayana DasaPhilosophyComments Off on Le Soi et le libre arbitre dans la sampradaya de Shri Caitanya Mahaprabhu (4ème partie)

Les adeptes de l’advaita-vada proposent des citations faisant autorité : « C’est ce qui se situe dans la conscience », « La conscience accomplit le sacrifice », « Sa forme intrinsèque est la conscience ».

Le Soi et le libre arbitre dans la sampradaya de Shri Caitanya Mahaprabhu (3ème partie)

Articles by Satyanarayana DasaGaudiya VaishnavasPhilosophyComments Off on Le Soi et le libre arbitre dans la sampradaya de Shri Caitanya Mahaprabhu (3ème partie)

L’atman est nitya-nirmala, toujours pur. Cela signifie qu’il ne se mélange jamais avec les qualités (gunas) de la matière (prakriti), il est toujours distinct de la matière et ne la touche jamais.

Le Soi et le libre arbitre dans la sampradaya de Shri Caitanya Mahaprabhu (2ème partie)

Articles by Satyanarayana DasaComments Off on Le Soi et le libre arbitre dans la sampradaya de Shri Caitanya Mahaprabhu (2ème partie)

Le premier verset de cette citation décrit ce que l’atman n’est pas : ce n’est pas le corps physique, ni l’esprit, ni l’intelligence, ni l’air vital ou l’ego car il est le témoin de tout cela, et le témoin est distinct de ce qui est observé.

  • Satyanarayana Dasa

    Satyanarayana Dasa
  • Daily Bhakti Byte

    In Vyasa’s samadhi, he saw jiva, jiva’s conditioning, Maya, and Krishna. He also saw the solution, which is only by Bhakti yoga that we can get out of this conditioning. He composed Bhagavatam after knowing this. We should know that he wrote this book to propagate Bhakti yoga. It is very dear to Vaishnava devotees.

    — Babaji Satyanarayana Dasa
  • Videos with Bababji

  • Payment

  • Subscribe

  • Article Archive

  • Chronological Archive

© 2017 JIVA.ORG. All rights reserved.