Pour quelle raison devrions-nous être végétariens ?

Articles by Satyanarayana DasaComments Off on Pour quelle raison devrions-nous être végétariens ?

Il y a vingt-cinq ans, alors que je vivais en Amérique, une fois je rendis visite à un ami pendant quelques jours. Son fils, qui avait environ 11 ans, avait un perroquet de compagnie. Le garçon gardait le perroquet dans une jolie cage, en prenait bien soin et était affectueux envers lui.

Par Satyanarayana Das Babaji

Il y a vingt-cinq ans, alors que je vivais en Amérique, une fois je rendis visite à un ami pendant quelques jours. Son fils, qui avait environ 11 ans, avait un perroquet de compagnie. Le garçon gardait le perroquet dans une jolie cage, en prenait bien soin et était affectueux envers lui. Un jour, alors que le garçon rentrait de l’école, il découvrit que son perroquet avait saigné à mort après être resté coincé sur un crochet. À la vue de cela, le garçon fut perturbé et commença à pleurer. Il refusa de déjeuner et s’assit devant la cage où le perroquet gisait mort. Je lui demandai : 

« Pourquoi pleures-tu ton perroquet ? » Il répondit : « Mon perroquet a dû souffrir beaucoup avant de mourir ». Je lui dit : « Et alors ? Tu manges de la viande et du poisson, ne penses-tu pas que les animaux et les poissons dont tu manges la viande doivent eux aussi mourir avec cruauté ? » Le garçon me demanda d’un ton surpris : « Êtes-vous sûr ? » Je répondis : « Oui, bien sûr ». Alors il s’exclama : « Je ne mangerai plus jamais de viande, je ne veux pas que de pauvres animaux souffrent pour moi ».

À partir de ce jour, il devint végétarien. Comme ce garçon, de nombreux non-végétariens n’ont jamais été témoins de la cruauté subie par un animal avant qu’il n’atteigne leur assiette et leur palais. La plupart des animaux élevés pour l’industrie de la viande passent toute leur vie dans des cages à peine assez grandes pour les accueillir. Si nous devions être témoins des conditions dans lesquelles ils sont gardés et de chaque acte de mise à mort d’animaux que nous mangeons, la plupart d’entre nous s’abstiendraient de manger de la viande.

Certaines personnes, en raison de leur éloignement de la nature et d’un mode de vie mécanique, pensent que les animaux sont comme des machines qui peuvent être utilisées à leur convenance. Cependant, quiconque a déjà vécu avec un chien, un oiseau ou tout autre animal de compagnie sait que les animaux ont des sentiments très réels.

La nourriture est un besoin fondamental pour tous les êtres vivants. De tous les êtres vivants, l’homme est la seule espèce qui nuise à sa propre santé à travers ses habitudes alimentaires. Pourtant, ironiquement, les humains ont la plus grande capacité intellectuelle. Au lieu de choisir des aliments pour leur valeur nutritionnelle, nous optons généralement pour des aliments qui satisfont le palais malgré les effets néfastes sur la santé. Si le soleil levant le matin créait de l’obscurité, ce serait un événement tout aussi surprenant et contradictoire.

Le Docteur Kenneth Walker dit que la moitié de la nourriture que nous consommons remplit notre estomac, l’autre moitié remplit l’estomac de nos médecins. Selon l’ayurveda, la plupart des maux proviennent d’une consommation inappropriée de nourriture et de boisson. Dans une large mesure, les médecins sont sollicités à cause de nos habitudes alimentaires inappropriées. Il a été prouvé qu’un régime végétarien est plus sain qu’un régime non végétarien.

Même si le végétarisme a toujours existé, beaucoup de gens ne sont pas conscients de son véritable caractère. Les raisons les plus courantes d’être végétarien sont les préoccupations concernant la santé, le bien-être écologique et économique, la compassion pour les animaux, la croyance en la non-violence et les considérations religieuses et philosophiques.

Quelle que soit votre raison, le végétarisme nous aide à prendre conscience de notre identité spirituelle et à apporter la paix dans la société.

Notify me of new articles

Comments are closed.

  • Satyanarayana Dasa

    Satyanarayana Dasa
  • Daily Bhakti Byte

    Whenever we see things or hear things then we filter it through our conditioning, so we don’t perceive things correctly. Shraddha signifies faith with reverence. Shraddha in guru means that guru knows more than me about spirituality.  Shraddha manages the ego, otherwise the ego cannot bend.

    — Babaji Satyanarayana Dasa
  • Videos with Bababji

  • Payment

  • Subscribe

  • Article Archive

  • Chronological Archive

© 2017 JIVA.ORG. All rights reserved.