Le Guru Purnima : une offrande d’amour

Le jour propice de Guru Purnima tombe le jour de la pleine lune du mois d’Ashadha (juin-juillet) selon le calendrier hindou. C’est le jour où l’on honore le guru en lui offrant la puja et le respect. Il est célébré par des milliers de disciples de divers gurus du monde entier.

Le jour propice de Guru Purnima tombe le jour de la pleine lune du mois d’Ashadha (juin-juillet) selon le calendrier hindou. C’est le jour où l’on honore le guru en lui offrant la puja et le respect. Il est célébré par des milliers de disciples de divers gurus du monde entier. Surtout à Vrindavana, c’est un grand festival avec une longue tradition. À Vraja, ce jour coïncide avec le jour de la disparition de Sanatana Gosvami, le plus ancien des célèbres Six Gosvamis, qui a redécouvert les lieux saints perdus de Vraja il y a environ cinq cents ans.

En l’honneur et à la mémoire de son bien-aimé Gurudeva, Shri Haridasa Shastri Maharaja, Babaji Shri Satyanarayana Dasa a composé un magnifique ashtakam :

Sri Gurudevashtakam

(1)
purulīya-gataṁ vara-bhūsura-jaṁ
abhirāma-mukhaṁ śuci-hema-tanum
madhuhaika-gatiṁ hari-dhāma-matiṁ
praṇamāmi mudā guru-pāda-yugam

Je me prosterne avec joie aux pieds de lotus de mon Gurudeva, qui apparut dans le comté de Puruliya, au Bengale occidental, dans une famille de brahmanes de classe élevée, qui avait un visage très agréable et un corps de couleur claire. Comme son but était d’atteindre Krishna, il médita de se rendre à Vrindavana.

(2)
yuvako hi mudā mathurā-puri-gaṁ
yati-rūpa-virājita-deva-sitam
vraja-sādhu-śiromaṇi-labdha-varaṁ
praṇamāmi mudā guru-pāda-yugam

Je me prosterne avec joie aux pieds de lotus de mon Gurudeva, qui, encore jeune garçon, quitta sa famille et se rendit avec bonheur à Mathura. De là, il se dirigea vers le temple de Shri Govindadeva à Vrindavana. Plus tard, il rencontra le sadhu principal de Vraja, Shri Shri Ramakrishna Dasa Babaji, lequel le bénit.

(3)
guru-diṣṭa-paraṁ yati-veśa-dharaṁ
sama-śāstra-rataṁ śiva-deśa-gatam
kuṭi-vāsa-karaṁ janatā-virataṁ
praṇamāmi mudā guru-pāda-yugam

Je me prosterne avec joie aux pieds de lotus de mon Gurudeva, qui suivit de tout cœur les instructions de son guru, qui accepta l’ordre du renoncement d’un babaji, qui s’engagea dans l’étude de diverses divisions des shastras, qui alla à Bénarès pour étudier, qui vécut seul dans une chambre après son retour de Bénarès et qui n’avait pas l’habitude de fréquenter le monde.

(4)
kṛta-mauna-varaṁ hari-nāma-paraṁ
vidhivat-yamunā-salilāharakam
payaḥpāna-param hari-dhyāna-dharaṁ
praṇamāmi mudā guru-pāda-yugam

Je me prosterne avec joie aux pieds de lotus de mon Gurudeva, qui fit vœu de silence et s’engagea dans le nama-japa, qui se rendait régulièrement à la Yamuna pour se baigner et apporter de l’eau pour adorer ses déités, qui ne buvait que du lait et qui pratiquait le lila-smaranam.

(5)
śrī-vinoda-mahāśaya-śiṣya-varaṁ
guru-pāda-surāga-virāga-dharam
sadhu-vartma-sarūpa-śiromaṇikam
praṇamāmi mudā guru-pāda-yugam

Je me prosterne avec joie aux pieds de lotus de mon Gurudeva, qui est le premier disciple de Shri Gaura Shiromani Vinoda-vihari Mahashaya, qui avait de l’amour pour son propre Gurudeva, qui fut indifférent aux affaires du monde et qui fut l’idéal suprême pour un pratiquant sur le chemin de la bhakti.

(6)
śrī-gadādhara-gaura-nikāya-karaṁ
śruti-sāra-vicāra-vilāsa-param
itihāsa-purāṇa-śruti-cayakaṁ
praṇamāmi mudā guru-pāda-yugam

Je me prosterne avec joie aux pieds de lotus de mon Gurudeva, qui établit un temple de Shri Gadadhara Gaura, qui aimait à délibérer sur le sens des écritures, et qui construisit une bibliothèque contenant toutes les branches des écritures.

(7)
bādarāyaṇa-sūtra-samanvayadaṁ
virala-śruti-jāta-vikāśa-karam
upadeśa-vilāsa-rataṁ satataṁ
praṇamāmi mudā guru-pāda-yugam

Je me prosterne avec joie aux pieds de lotus de mon Gurudeva, qui compila un livre qui indique les versets du Bhagavatam expliquant la signification des Vedanta-sutra, qui traduisit et publia une centaine de livres rares, et qui fut toujours heureux d’enseigner les écritures à ses disciples.

(8)
vatsa-go-sukhadaṁ vṛṣa-rāgakaraṁ
caraṇāśrita-mānava-tāpa-haram
śiṣya-saṅkula-vandita-pāda-yugaṁ
praṇamāmi mudā guru-pāda-yugam

Je me prosterne avec joie aux pieds de lotus de mon Gurudeva, qui servit les veaux et les vaches pour les rendre heureux, qui aimait les taureaux, qui soulagea la souffrance de ceux qui prirent refuge auprès de lui, et dont les pieds pareils-au-lotus sont vénérés par des armées de disciples.

(9)
adhamāpacitaṁ haridāsa-varaṁ
haridāsa-nivāsa-nivāsa-param
mayakā laṣitaṁ haridāsa-padaṁ
gāyakāya bhaved varadaṁ lalitam

Avec cette prière composée de huit versets, cet être inférieur a vénéré le meilleur des dévots, Om Vishnupada Shri Shri 108 Shri Shrimad Haridasa Shastri Maharaja, résidant dans l’ashrama appelé Shri Haridasa Nivasa. Mon seul souhait est d’atteindre le service aux pieds des dévots et de Gurudeva. Puisse celui qui chante cette prière voir ses souhaits exaucés.

Notify me of new articles

Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Satyanarayana Dasa

    Satyanarayana Dasa
  • Daily Bhakti Byte

    If God is everywhere why do we need temple? Because His presence is easily felt in His deity form, just as air is everywhere but we feel it through skin and breathe through nostril.

    — Babaji Satyanarayana Dasa
  • Videos with Bababji

  • Payment

  • Subscribe

  • Article Archive

  • Chronological Archive

© 2017 JIVA.ORG. All rights reserved.